Offre à l'aval

Offre SMART 

Fosmax LNG vous donne accès à des offres complémentaires à ses services en toute transparence

Afin d'offrir plus de flexibilité à ses clients, Fosmax LNG publie une liste d'offres proposées par des opérateurs ou des acteurs de marché extérieurs. On parle d’offres à l’aval du terminal méthanier de Fos Cavaou, c’est-à-dire d’offres qui viennent compléter les services de regazéification de Fosmax LNG.


Les offres

Découvrez ci-dessous les offres en cours. Ces propositions n’étant pas sous le contrôle de Fosmax LNG, les informations sont données à titre indicatif. Nous ne pouvons être tenus responsables de la disponibilité et du contenu des éléments partagés.

koch
 
Location swap : TRS->TTF/NCG
Koch Supply and Trading propose une offre de swap qui permet à un expéditeur déchargeant à Fos Cavaou de recevoir la quantité équivalente de gaz au NCG ou au TTF. Pour plus d'informations, cliquez sur le lien suivant : Koch-Location Swap Offer
Contact : +44 207 648 65 32 ou +41 22 737 4318

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


________________________________________________________________________________________________

 

grt
Transit : TRS->PEG Nord
GRTgaz propose une offre qui permet la réservation simultanée de capacité au PITTM et sur la liaison Sud vers Nord. Pour plus d'informations, cliquez sur le lien suivant : Fos + Peg Nord

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Proposer une offre

Vous pouvez, vous aussi, apparaître sur la liste des offres en aval mentionnées sur cette page. Pour cela, n’hésitez pas à contacter Fosmax LNG et à nous soumettre votre proposition.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Liste d'offres à l'aval du terminal

Offre a laval

Tarifs et services en images

picto contacter

Nous contacter

Vous avez une question sur nos services ou nos tarifs ?